5302914244_1986027f16_b

Crédits Photo : Alone in front of the sea by Christophe Verdier, on Flickr

BuddyPress 2.0 « Juliana » est « released » depuis le 16 avril et pour célébrer cet évènement, j’ai profité de ce week-end pascal pour me faire un petit cadeau, rien que pour moi : « my very own BuddyPress » 🙂

1 premier quadrimestre trés intense.

Je suis membre de l’équipe de développement 🙂

Avant de vous détailler ce « self » présent, cette version de BuddyPress a été toute particulière pour moi. En effet, au tout début de l’année, j’ai eu la chance d’intégrer la « core team » de ce projet open source.

Aussi, je tenais à remercier une nouvelle fois John, Boone, Paul, Ray et Mercime de m’avoir si chaleureusement accueilli ainsi que toute la communauté BuddyPress pour les nombreux messages super sympas qui ont suivis l’annonce officielle de ma « promotion » en tant que « Core Developer ».

7 jours plus tard, je réalisais mon premier commit : un moment riche en émotion. Je crois que je n’ai jamais autant vérifié chaque caractère de mon code !

Contribuer à un projet de l’envergure de BuddyPress (plus de 2 millions de téléchargements), c’est une formidable aventure humaine et c’est aussi une grande responsabilité : on essaye toujours d’être le plus parfait possible.

A ce jour, j’ai réalisé 32 commits, animé un « dev-chat » (quel stress ça a été étant donné mon franglish!) et contribué plus particulièrement à la gestion des inscriptions, la vérification automatique de la publication de nouvelles activités, la recherche de membres au sein d’un groupe et la possibilité de les afficher selon certains critères ainsi que la création d’une interface de modération des profils au sein de l’administration WordPress.

Je suis très heureux et fier d’avoir des petits morceaux de moi dans cette fabuleuse version de BuddyPress, comme le dit John, la 2.0 est trop, top bonne!! Si vous parcourez le changelog de cette version, vous vous apercevrez du travail énorme accompli par toute l’équipe.

C’est vraiment un immense honneur de pouvoir côtoyer chacun des membres de l’équipe. J’apprends énormément à leur contact, ce sont tous des supers pros! Vive BuddyPress 😛


Mon BuddyPress à moi!

Comme je vous le disais en introduction, je me suis fait plaisir ce week-end ! J’ai enrichi mon blog perso d’un BuddyPress tout particulier. Un des avantages de ce plugin est son organisation modulaire. J’ai donc uniquement activé les composants « Activités » et « Profils étendus » afin de me construire une page de profil plus riche que la page d’auteur de WordPress et de synchroniser différents éléments de ma « vie » sur internet au sein de cet espace.

Archivage de mes tweets grâce au composant Activité de BuddyPress.

C’est quelque chose qui me trotte dans la tête depuis l’excellente présentation de Boone lors du WordCamp Europe. J’étais dans la salle ce jour là : c’était génial et les moments que j’ai pu partager avec lui ensuite resterons inoubliables, encore Bravo à lui pour sa performance!!

J’avais déjà écrit quelques lignes de code sur le sujet à l’occasion de mon intervention lors d’un meetup à Nantes et un article de la très talentueuse Sarah Gooding présentant un plugin de l’excellent Ozh Richard a relancé mon envie de terminer ce que j’avais démarré (merci une nouvelle fois à lui, Brad Williams et Justin Tadlock pour leur ouvrage Professional WordPress Plugin development qui m’a beaucoup aidé à démarrer il y a quelques années).

Still life – Crazy doctor par Davide Reppucci

J’ai donc conçu une communauté avec un seul membre : moi! J’ai conscience que je peux paraître un peu « totally nuts!« , mais personnellement je trouve que c’est une illustration intéressante de comment on peut utiliser BuddyPress pour enrichir les fonctionnalités de son blog perso très rapidement (en un week-end pascal par exemple).

Mon « résumé »

Mon CV 😉

Grâce au composant des « Profils étendus », j’ai pu construire mon « résumé » très simplement en paramétrant des groupes de champs pour chaque partie (Ma Présentation, Mon Parcours) auxquels, j’ai ajouté quelques badges sur le modèle de la page de profil de WordPress.org. Tous mes « tricks » pour monter cette page personnelle sont inclus dans le fichier buddypress.php de mon « thaim ».

Mes Dépôts.

Tous mes WordPress & Github repositories sont disponibles depuis mon profil.

En complément des adapatations réalisées sur mon « thaim », j’ai créé un composant utilitaire « Thaim Utilities » qui me permet, d’abord, de lister tous les dépôts de mes plugins que ce soit sur WordPress.org ou sur Github.

Mes Activités.

Un tweet affiché en mode « single »

Ensuite, Thaim Utilities profite du composant « Activités » de BuddyPress, en vue d’archiver les différents tweets que je peux publier (en dehors de ceux qui commencent par une mention) et les différentes réponses que je peux apporter sur les forums support de mes plugins hébergés sur WordPress.org.

Résultat: les visiteurs qui se rendront sur la page « A mon propos! » pourrons très rapidement découvrir qui je suis, ce que j’ai fait et se faire une idée de mon activité sur Internet 😉

Vous trouverez les sources de mon thème et de ce plugin sur leurs dépôts Github, et pour la première fois pour un de mes développements, vous pouvez le tester en live sur ce site !

Repo Github de Thaim

Repo Github de Thaim Utilities

Illustration de l’article : Alone in front of the sea by Christophe Verdier, on Flickr

11 réflexions au sujet de « My very own #BuddyPress ! »

  1. Pingback: L’Hebdo WordPress n°226 : BuddyPress 2.0 – Widgets – Dashicons | WordPress Francophone

  2. Pingback: Contribuez à BuddyPress : testez et proposez des patchs ! : imathi.eu

  3. Vincent Moreau

    Bonjour Mathieu, j’essaye de vous contacter pour vous parler d’un projet de reseau social consequent, developpé sur buddypress, sur lequel je travail depuis 1 an . J’utilise quelques uns de vos plugins, mais j’avoue qu’il reste encore plusieurs points pour lesquels votre intervention serait réellement benefique.

    Bien à vous,
    Vincent

  4. vanessa

    Bonjour,
    c’est mon premier commentaire sur ce blog, j’aime bien buddypress, mais j’aimerais savoir: jusqu’à combien de membre peut prendre buddypress ? des millions, des milliards ? comme facebook ? peut-on tout faire avec et jusqu’ou peut on aller avec ce plugin en terme de trafic ? Est-il si puissant que ça ?

    1. imath Auteur

      Bonjour, merci pour ton commentaire. BuddyPress est selon moi le meilleur plugin WordPress pour créer des communautés. Il est performant, hautement personnalisable et très puissant. Avant de faire des milliards, il te permettra de construire très rapidement une communautés pour tes milliers de membres.

      1. vanessa

        Merci de votre réponse.
        Mais peut-il supporter réellement des milliards de membre, peut-on compter sur lui ? Vraiment j’aimerais savoir oui ou non de la part de quelqu’un qui travaille chez buddypress et qui sait ce qu’il dit, car 2 experts m’ont donné 2 avis différents.

        1. imath Auteur

          La question du Milliard me paraît hors de proportion et ne dépend pas que des logiciels WordPress ou BuddyPress. Si on souhaite utiliser WordPress et BuddyPress pour des audiences de ce type alors il faudra investir dans des équipements serveur pour absorber la charge. Je prendrai le problème d’une autre manière, peut être parce que je contribue au projet open source BuddyPress: l’expert qui dit que BuddyPress ne tiendrait pas la charge (à partir de x membres etc) pour des raisons strictement liées à BuddyPress devrait expliquer pourquoi et proposer des solutions en les postant sur notre https://buddypress.trac.wordpress.org

          1. vanessa

            Non, c’est n’est pas tout à fait hors de proportion, parce que facebook compte bien des milliards de membres, donc ça se fait… (même si c’est facebook)
            Oui, c’est exactement ce que m’a dit l’un des prestataires, qu’il me faudrait de gros serveurs.
            Merci pour la réponse.

Les commentaires sont fermés.