L’éditeur de blocs a adopté le statu quo devenu « permafrost » de WordPress. « React-gissons » !

Crédits Photo Paxson Woelber

Il y a un peu plus de deux ans j’avais regretté que la proposition d’intégration d’une gestion personnalisée des statuts de publication de WordPress s’était enbourbée durant 7 années (à l’époque). J’avais alors proposé une voie pour satisfaire à ce besoin en poussant une extension sur mon GitHub : WP Statuses.

Étant donné l’état d’enlisement des conversations dans ce ticket, je pensais naïvement que le fait d’organiser le code de cette gestion personnalisée dans une extension simplifierait la tâche des contributeurs et des potentiels utilisateurs intéressés car il est nettement plus facile d’activer une extension que d’appliquer un patch. Alors, quoi de neuf sur le sujet ?

Une certaine indifférence ! Force est de constater, deux ans plus tard, que ça n’a pas eu l’effet espéré. J’attendais un signe, un intérêt, des propositions d’amélioration, une volonté partagée de faire aboutir cette proposition afin d’éventuellement transformer mon extension en patch pour le Core de WordPress…

L’éditeur de blocs aurait dû résoudre cette situation.

Lorsque le projet Gutenberg a lancé sa première phase dont l’ambition était de révolutionner notre manière de rédiger dans WordPress, j’avais retrouvé un certain optimisme sur le sujet. En effet, une révolution de cette ampleur semblait selon moi l’occasion idéale pour s’attaquer à ce sujet et renforcer l’intérêt (déjà hyper important) d’adopter l’éditeur « moderne ».

D’ailleurs, je n’ai pas été le seul à y avoir pensé puisqu’une issue sur le répertoire GitHub du projet a été publiée il y a plus d’un an.

S’il y a issue, c’est que l’occasion n’a pas encore été saisie : trop dommage !

Alors que fait-on dans ce cas là, on partage notre déception avec le plus grand nombre ? Non, bien entendu : on prend le temps de contribuer pour essayer d’améliorer les choses. Comme vous pourrez le constater en consultant l’issue, j’ai récemment proposé une modification (« Pull Request ») pour intégrer les statuts personnalisés dans le dépôt GitHub de Gutenberg.

WP Statuses 2.0.0 débloque enfin la situation dans l’éditeur moderne.

Ceci étant dit : cela a été plus long pour moi de reproduire le fonctionnement de mon extension dans ce nouvel éditeur. Il a fallu me familiariser avec « React », les différentes possibilités de personnalisation de la barre latérale de l’éditeur moderne ainsi que sa gestion des données.

La bonne nouvelle pour celles et ceux qui avaient succombé aux charmes de la première version de WP Statuses, c’est que la version 2.0.0 propose justement un mécanisme pour profiter de son API de statuts personnalisables dans l’éditeur moderne.

C’est aussi un soulagement pour moi car même si nous ne sommes qu’une micro tribu à utiliser cette extension, elle n’est plus un potentiel frein à votre adoption du nouvel éditeur de WordPress.

Mettez à jour et participer à la popularité du besoin de statuts personnalisés

L’extension WP Statuses est hébergée sur GitHub et est enregistrée sur l’Entrepôt. Si vous utilisez l’Entrepôt vous pourrez effectuer l’installation ou la mise à jour d’un simple clic. Autrement, il s’agira d’utiliser l’interface de téléversement d’une nouvelle extension de votre administration WordPress pour y déposer le fichier zip téléchargeable ci-dessous.

Finallement prêt pour l’éditeur de blocs 🙌

134 téléchargements

Afficher la page GitHub de la version

Pour aller plus loin, et peut-être influencer les contributeurs de WordPress à enfin inclure cette fonctionnalité dans le Core du logiciel, rejoignez le club des « stargazers » de l’extension 😉